Primaires citoyennes : la démocratie en action !

Ce week-end aura lieu le premier tour des primaires citoyennes qui sera, je l’espère, un succès grâce à la mobilisation importante du peuple de gauche.

Il nous appartient de faire de cet outil démocratique fondamental, une réussite, surtout après le succès des primaires de 2011 que la gauche avait pris le risque d’expérimenter pour renforcer la démocratie et après, la récupération des primaires par la droite qui les avaient pourtant critiquées avec véhémence.

C’est en effet une chance pour tout le peuple de gauche, écologiste et progressiste de choisir un-e candidat-e qui nous représentera en avril prochain. Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit de :

  • vous rendre dans le bureau de vote où vous êtes rattachés (visible ici) ;
  • vous munir d’une pièce d’identité (carte d’identité, passeport) et de votre attestation d’inscription sur les listes pour ceux inscrit en 2016 ;
  • et vous munir de 1 euro minimum pour la participation aux frais d’organisation des primaires.

primaires-citoyennes

Pour parfaire votre choix et si vous n’avez pas eu l’occasion de voir les débats, n’hésitez pas à comparer les programmes notamment avec un « comparateur de programme » très bien fait sur le site voxe.org qui est un site indépendant dont j’ai déjà pu parler dans un de mes articles.

Alors le 22 et 29 janvier, l’ensemble des bénévoles tenant les 7 530 bureaux de vote, répartis sur l’ensemble du territoire, vous attend nombreux pour venir voter !

#CestVousQuiDecidez  #JeVote

 

PS : Si vous vous y participer, sur le canton d’Aubière vous pouvez vous déplacer :  à Aubière, Salle du COSEC, à Romagnat, Salle J.Prévert, et à Pérignat-les-Sarliève, Salle Berthon.
Pour ma part, je serai au bureau de vote de Coudes (maison de la source, avenue de la Libération) – dont je serai le président – pour les communes Clémensat, Champeix, Chadeleuf, Neschers, Plauzat, Saint-Floret, Saint-Vincent, Sauvagnat Sainte Martre, Chidrac, Parent, Montpeyroux, Coudes

Voeux 2017 !

L’exercice des vœux est toujours un moment complexe alliant mise en perspective de l’année passée et espérances et combats pour l’année à venir.

Entre fin avril et fin septembre, aura lieu en France l’élection d’un nouveau Président de la République et le renouvellement des parlementaires (députés et sénateurs). 2017 sera donc une année importante pour notre pays où son avenir sera entre les mains de chaque électeur.

Les hommes et femmes politiques et les citoyennes et citoyens devront être à la hauteur de ces échéances car ces élections vont opposer différentes visions de la société. Il est important de faire attention à notre modèle social et à nos services publics auxquels nous sommes attachés. Il en va de même en prenant garde à la vision politique et la capacité à prendre en compte faire face aux grandes mutations de notre pays, de l’Europe et du monde. Je pense notamment à la révolution numérique, à la transition écologique et énergétique ou encore à la lutte contre le terrorisme.

Ces élections doivent aussi permettre de réaffirmer nos valeurs d’ouverture au monde, de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité qui font que notre pays est respecté, voir admiré comme on a pu le voir notamment en janvier 2015.

Malgré les erreurs, les critiques, les coups de poignards, nous pouvons, avec du recul sur les 5 ans passés, dire que nous avons eu un Président de la République à la hauteur de la situation, faisant preuve de lucidité, et évitant que la société française ne se fracture quand celle-ci faisait face à une crise économique et social forte, face à des attaques terroristes et face à certains discours politiques et certaines chaines d’ « informations » attisant les haines entre les français.

François Hollande a pris des décisions fondamentales pour l’avenir de notre pays et de notre planète et cela grâce à tous les français qui ont acceptés des efforts pour redresser notre pays.

Nous avons redressé collectivement les comptes publics et notamment ceux de la sécurité sociale. Nous avons permis l’accord de la COP21 auquel aucun autre pays ne croyait. Nous avons redressé notre économie qui, depuis plusieurs mois, voit le chômage reculer et la consommation repartir, la construction de logement atteint un niveau record,  de nouveaux droits ont été ouverts pour les salariés, pour la formation tout au long de leur vie, pour l’insertion des jeunes, pour l’accès de tous à la santé et nous pourrions continuer longtemps une liste à la « Prévert ».

Quand les français relèvent la tête, ils voient que la France est solidaire, qu’elle est ouverte et qu’elle est regardée, voir admirée pour sa façon de vivre et ses valeurs.

Je ne peux pas terminer mes vœux sans avoir quelques mots sur l’Europe. Elle va être confrontée à la montée des populismes dans toute l’Europe, et notamment chez le couple Franco-Allemand, et être confrontée au Brexit.

Je formule un seul vœu pour l’Europe : soyons collectivement et individuellement fiers d’être européens et que nous nous battions pour l’Europe. Cette entité qui n’est pas parfaite mais qui est à un tournant où le peuple européen peut s’en emparer et la façonner pour qu’elle soit plus démocratique et au service des citoyens. Il ne faut pas oublier les nombreuses avancées et protections dont elle est à l’origine : Erasmus +, la libre circulation dans les pays membres qui facilite tant nos déplacements, l’indemnisation par la SNCF en cas de fort retard, des aides européennes pour développer nos territoires en particulier ruraux…

Pour conclure, je terminerai comme l’année dernière par une phrase des vœux du Président de la République qui devrait inspirer chaque personne souhaitant prendre des responsabilités publiques dans notre pays : 《J’ai eu l’immense fierté d’avoir été à la tête d’un peuple debout, fidèle à lui-même et à sa vocation universelle. 》

Je vous souhaite à vous et à ceux qui vous sont chers une année 2017 pleine de bonheur, de santé et de réussite personnelle et collective !

FEU SAINT CLOUD 2013 - escalepade - CC BY-NC-SA 2.0

FEU SAINT CLOUD 2013 – escalepade – CC BY-NC-SA 2.0

 

Forte mobilisation à Romagnat pour la lutte contre la sclérose en plaques

Le weekend dernier, j’étais à un évènement en faveur de la lutte contre la sclérose en plaques à Romagnat. La Fondation pour l’Aide à la Recherche sur la Sclérose En Plaques (ARSEP) a organisé un thé-dansant pour récolter des fonds et sensibiliser sur cette maladie très handicapante qui touche de plus en plus de personnes, quelque soit l’âge.

Cet évènement a été une véritable réussite en réunissant plus de 200 personnes venues soutenir ce combat en ce dimanche après-midi.

Thé-dansant en faveur de la lutte contre la sclérose en plaques à Romagnat - Crédits photos: A.C.

Thé-dansant en faveur de la lutte contre la sclérose en plaques à Romagnat – Crédits photos: A.C.

Pour ma part, je suis venu car déjà sensibilisé à cette maladie et en solidarité à Irene Leclerc-Gonzalez, Déléguée Régionale Auvergne de la Fondation ARSEP qui s’est fortement investie dans cet événement. Irène est une femme qui, malgré la maladie, s’investit à fond pour que les malades soient vues autrement que comme des handicapés. En effet, elle-même depuis de nombreuses années se bat contre cette maladie. Elle se bat aussi pour changer le regard sur les personnes atteintes de la sclérose en plaques. Son combat force le respect et doit nous faire réfléchir à la manière de soutenir les différents bénévoles associatifs mais aussi comment mieux financer la recherche sur des maladies qui sont peu médiatisées et souvent rares.