Des primaires réussies

Tout d’abord,  il me semble important de remercier les milliers de militants et sympathisants qui ont permis la réussite de la primaire avec plus de 7000 bureaux de vote repartis sur l’ensemble du territoire accueillant ainsi sur les 2 tours plus de 3 millions et demi de votants.

Ce n’était pas forcément réussi d’avance considérant le peu de temps d’organisation en interne et les commentateurs qui se bousculaient sur les plateaux télé pour nous expliquer que ce serait un fiasco. Mais organiser un vote dans toute la France pour plusieurs millions de personnes sur deux tours, cela n’a rien de simple. 

À l’heure de la communication à outrance, qui s’approche plus de la publicité que de la communication politique, où les journalistes ne cherchent plus que la petite phrases, on a pu apprécier les échanges nombreux, rudes mais toujours respectueux qui ont eu lieu durant cette primaire citoyenne.

Bureau de vote des primaires - Crédits photo A.C.

Bureau de vote des primaires – Crédits photo A.C.

Benoit Hamon est sorti vainqueur de cet exercice démocratique, qu’il faut le rappeler notre parti a initié en 2011. Avec plus de 2 millions de votants, dont 1.2 millions pour lui, il a la légitimité d’un score incontestable, porté par une participation importante. Je le soutiendrai, même si je ne suis pas d’accord avec toutes ses propositions.

Ce soutien est pour moi normal parce que c’est la règle de la primaire, à laquelle tous les candidats ont souscrit. De plus, parce que la victoire le 7 mai 2017 n’est possible que si nous nous rassemblons et je pense qu’il peut être celui qui rassemblera la gauche. Ce rassemblement est plus que nécessaire au moment où les forces réactionnaires en France, en Europe et dans le monde, ne font que progresser  et mettre à mal la cohésion de nos sociétés en liguant les gens les uns contre les autres. Il permettra une victoire qui sera pour la France et les français et non pas pour des lobbies et des castes cachés derrière certains candidats.

Ce rassemblement permettra de parler collectivement, pour dire « nous » et non pas « je » comme certains s’essaient à travers des quêtes personnelles, surfant sur des sondages et les fans clubs.

Alors jouons collectif pour continuer de défendre les valeurs de notre famille politique, mais aussi la gauche dans son ensemble, que sont : la justice sociale, l’égalité réelle, la sociale-écologie, le vivre ensemble et la laïcité.

.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s