Rio 2016 : des jeux et des enjeux

Logo des Jeux Olympiques 2016 à Rio - Crédits photo CIO

Logo des Jeux Olympiques 2016 à Rio – Crédits photo CIO

Un mois après la fin des Jeux Olympiques et Paralympiques de Rio de Janeiro, nous pouvons nous réjouir de la véritable réussite pour l’équipe de France que ce soit les athlètes valides avec plus de 42 médailles – un record ! – (10 or, 18 argent et 14 bronze) ou que ce soit les athlètes paralympiques avec 28 médailles (9 or, 5 argent et 14 bronze).

Mais il ne faut pas occulter que cette fête mondiale du sport a failli être un fiasco avec les nombreux retards de travaux, l’explosion des coûts de ces derniers et du coup le non financement d’une partie des Jeux Paralympiques (certaines petites délégations n’ayant pu participer).

Il ne faut pas occulter non plus, le problème et paradoxe récurrent des évènements sportifs internationaux dans certains pays où la population est assez pauvre. Les brésiliens ont fortement financés les installations et équipements des jeux olympiques sans en voir véritablement les bénéfices dans leur vie de tous les jours et sans pouvoir profiter pleinement des jeux.

Il est donc nécessaire que les organismes internationaux et les pays mènent une véritable réflexion pour mettre fin à cette manière de faire qui aboutit à un fort endettement des pays pour des installations rarement réutilisées et qui deviennent des friches comme notamment ceux réalisés à Athènes en 2004.

Réception de médailles olympiques et paralympiques de Rio 2016 à l'Elysée - Crédits photo Elysée

Réception de médailles olympiques et paralympiques de Rio 2016 à l’Elysée – Crédits photo Elysée

Pour en revenir au sport, au-delà de la mise en lumière des bons résultats de l’équipe de France olympique, je souhaite mettre en lumière aussi l’esprit paralympique.

Grâce à France télévisions qui a diffusé pendant plus de 100 heures les jeux paralympiques, nous avons pu rêver et surtout voir à quel point la volonté permet de faire de grandes choses quelques soient les problématiques et le handicap. Nous avons aussi pu voir que le sport permet à ces athlètes de prendre leur revanche sur la vie et de lutter contre des préjugés qui font du handicap un incapacitant à toute activité normal telle que le travail ou le sport.

De plus, France Télévisions a cherché à être le plus pédagogique possible pour expliquer les adaptations des sports que l’on connait aux différents handicaps des athlètes ainsi qu’aux différents niveaux de handicap. De quoi faire découvrir au plus grand nombre le sport paralympique et valoriser les performances sportives au même titre que pour les athlètes valides.

Enfin, en plus de nous donner une belle tranche de vie, les jeux paralympiques ont donné une bonne leçon éthique aux jeux olympiques et au CIO, en suspendant le Comité paralympique russe et l’ensemble de ses athlètes, à la suite du scandale de dopage d’Etat qui a vu le jour plusieurs mois avant les jeux.

Logo de la candidature au JO 2014 de Paris

Logo de la candidature au JO 2014 de Paris

Espérons maintenant que la France et Paris seront retenues pour organiser les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 afin de mettre un peu plus en valeur les sportifs qu’ils soient valides ou non et l’amour de leurs sports. Cet évènement permettra à n’en pas douter à certaines personnes de sauter le pas pour se mettre au sport.
Je le souhaite aussi parce que l’impact d’un tel évènement a été réfléchi dans une volonté affichée de long terme et non ponctuelle pour l’évènement.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s