Trois questions à Elisabeth BELLONTE, de « la ferme Bellonte »

Le 27 mars avait lieu la journée mondiale du fromage, j’ai donc souhaité mettre en avant l’exploitation « la Ferme Bellonte » qui produit depuis 8 générations un des meilleurs Saint Nectaire fermier.

Elisabeth Bellonte

Elisabeth Bellonte

Elisabeth BELLONTE, une des petites filles de la famille, qui fait visiter la ferme Bellonte et les caves aujourd’hui et qui faisait la traite des vaches et les fromages étant plus jeune a bien voulu se prêter au jeu des questions réponses.

Bonne lecture!

 

  • Babeth, peux-tu nous présenter le village et donc par extension son rapport au fromage ?

Farges, avec ses vingt habitants – dont une partie de la famille Bellonte – et ses 120 vaches, est un des douze villages de la commune de Saint-Nectaire.

Avant, il y avait trois fermes. Aujourd’hui, les autres ayant arrêté, il ne reste que la ferme Bellonte. Le fromage Saint-Nectaire fermier se produit ici depuis des siècles. Quant à notre famille, elle est implantée au village de Farges depuis 1663!

La commune de Saint-Nectaire est connue car elle porte le même nom que le fromage mais aussi pour son patrimoine exceptionnel : une  église romane majeure, du patrimoine thermal, des dolmens …

 

La ferme Bellonte de St Nectaire - crédits photos TBlanc

La ferme Bellonte de St Nectaire – crédits photos TBlanc

  • Quelques jours après la journée mondiale du fromage, peux-tu nous parler de ton activité, de l’exploitation et ses spécificités? Que représentent les fromages pour toi ?

Notre activité, c’est le fromage. Ici, tout tourne autour du Saint-Nectaire. Nous élevons 120 vaches de race montbéliardes pour une chose : transformer, après chaque traite, leur lait en Saint Nectaire chaque jour, et cela matin et soir.

L’activité du village est rythmée par la traite et la fabrication car ce fromage se fait au lait cru, entier et naturellement chaud. Nous devons donc le fabriquer directement après la traite quand le lait est encore chaud. Tous les jours à la même heure, mes cousins traient les vaches. Puis, dès que le lait a caillé, ma tante fabrique les fromages.  Nous vivons donc à l’heure des vaches pour ne pas perturber leur rythme biologique, nous restons à la même heure toute l’année … L’heure des vaches !

Il en est de même pour les visiteurs qui viennent visiter aux heures d’activités agricoles : tôt le matin ou en milieu d’après-midi depuis les années 1980. En effet, c’est à cette époque que mes grands-parents, Émile et Bernadette, ont commencé avec leurs enfants à ouvrir la ferme aux visiteurs. Aujourd’hui, la ferme est véritablement  ouverte aux public entre les visites de la ferme et les visites des Mystères de Farges (anciennes habitations troglodytiques servant aussi de caves d’affinage).

  • Enfin, j’aimerais te demander ton avis sur cette crise agricole, et notamment de l’élevage, qui dure maintenant depuis de nombreuses années. Peut-on en sortir durablement et comment?

Le véritable problème est qu’on savait bien que la surproduction ne serait pas la solution.

Aujourd’hui, plusieurs voies sont possibles pour les paysans mais la voie productiviste suivie par beaucoup ne peut être la solution que pour certains.

Maintenant, pour faire face à cette crise il est nécessaire que certains réorientent leur façon de produire, notamment vers des circuits courts et de la vente directe. Mais cela peut passer aussi par une diversification de l’activité et des exploitations à travers le tourisme vert, l’accueil et les visites des exploitations et enfin par de l’hébergement.

Mystères de Farges - Crédits photos TBlanc

Mystères de Farges – Crédits photos TBlanc

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s