Journée de la mémoire de l’Holocauste : n’oublions pas notre passé !

Hier avait lieu la journée de la mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’Humanité. Elle symbolise aussi le jour de la fermeture du camp, tristement célèbre, d’Auschwitz.

Cette journée est passée malheureusement inaperçue pour bien des citoyens car les médias étaient obnubilés par la démission de la garde des Sceaux Christiane TAUBIRA et sur son hypothétique candidature en 2017.

Entrée du camp d’extermination d’Auschwitz

Il est vrai qu’une journée de mémoire est beaucoup moins sensationnelle et vendeur que la démission d’une ministre. Mais avec ces temps troubles qui se dessinent depuis des mois et où l’histoire des années 1930 a l’air de se répéter (forte montée de l’intolérance et de racisme, tendance sécuritaire), ces rappels du risque que court la France, l’Europe mais aussi le Monde, n’aurait fait de mal à personne, bien au contraire.

Je pense qu’il est urgent de faire vivre cette mémoire des horreurs du passé. Il faut expliquer cette période sombre de l’Histoire, à travers notamment les histoires de survivants et de résistants qui ont permis de sauver de nombreuses vies au péril de la leur. En Auvergne, par exemple, il ne reste plus que trois « Justes parmi les nations »  sur les 197 médaillés.  Certes, ces survivants se font de plus en plus rares mais les derniers, malgré la difficulté à parler de l’impensable, souhaitent le faire alors écoutons-les !

En effet, comme le disait Elie WIESEL, « Le bourreau tue toujours deux fois, la seconde fois par l’oubli ». Il nous faut donc agréger ces mémoires personnelles pour alimenter la mémoire collective déjà existante.

Cette journée a aussi pour objectif de faire de la prévention et de lutter contre les murs que certains essaient de dresser entre les peuples, et en particulier en Europe. Entre rejet des réfugiés qui fuient leurs pays en guerre et montée des actes racistes – toutes religions et catégories de personnes confondues -, l’Europe est très malade et la France n’échappe pas à cette « bête noire » qui s’incruste partout.

Pour ma part, je me replongerai ce weekend dans cette histoire sombre de notre pays et de l’Europe en allant notamment au mémorial de la Shoah à Paris. J’incite le plus grand nombre à se rendre dans les musées, les mémoriaux mais aussi en ouvrant des livres ou regardant des documentaires historiques pour se souvenir et agir avant qu’il ne soit trop tard pour le bien vivre-ensemble qui fait la force de la France.

racisme-lebruitetlafureur.fr_

Racisme – Le Bruit et la Fureur

Publicités

Une réflexion sur “Journée de la mémoire de l’Holocauste : n’oublions pas notre passé !

  1. Pingback: Mémorial de la Shoah : Ne pas rester passif face à l’horreur! | Le Blog d'Anthony Courtalhac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s