Trois questions à : Dominique BRU, tête de liste Cantal pour la liste régionale Auvergne-Rhône-Alpes

A quelques jours du 1er tour des élections régionales et à quelques heures du meeting clermontois, j’ai souhaité mettre en avant la seule tête de liste femme d’Auvergne pour la liste « Nous c’est la Région » : Dominique BRU, vice-présidente de la région Auvergne et tête de liste pour le Cantal. Bonne lecture !

Dominique, tu es Vice-présidente du Conseil Régional. Peux-tu me parler de ton mandat et en quoi il consiste ?
Vice-présidente en charge des lycées et du développement territorial par la formation à la Région Auvergne, ma responsabilité a été tout d’abord de faire vivre avec les autorités académiques les valeurs de l’école de la République et de la République par l’école.
En doublant, depuis 2004, le budget consacré à l’éducation, nous avons ainsi pu rattraper le retard pris sur l’investissement dans les lycées, rénover nos établissements et financer des équipements pédagogiques au service de l’émancipation des lycéens et apprentis auvergnats.
Puis en 2010, avec les nouvelles compétences confiées aux régions en matière de formation initiale et professionnelle, nous avons souhaité être un partenaire reconnu auprès du rectorat et de la DRAAF (Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt) et avons participé à la co-construction des politiques éducatives avec l’ambition de permettre à chaque jeune, lycéen et apprenti, d’avoir accès à la formation de son choix, d’être acteur de son destin.
Nous avons ainsi élaboré un schéma de formations initiales et professionnels en Auvergne, en identifiant l’offre de formation existante, les évolutions possibles et en affichant tous les pôles de compétences favorisant la mixité sociale et les passerelles en différentes voies de formation, les parcours pour une meilleure insertion
Proposer un environnement éducatif de qualité pour favoriser les conditions de réussite éducative, permettre l’accès au droit à l’éducation pour tous (gratuité des manuels scolaires), impulser des expérimentations (lycées tout numérique, restauration collective de qualité), considérer que c’est avant tout par l’éducation, la formation, la culture que l’on fait progresser notre société.

Dominique BRU sur le terrain dans le Cantal - Crédits photos: P.Dubourg

Dominique BRU sur le terrain dans le Cantal – Crédits photos: P.Dubourg

Tu es tête de liste régionale dans le Cantal et d’ailleurs l’une des seules têtes de liste féminines, comment se déroule ta campagne ?
La campagne se déroule dans la dignité, le respect et la responsabilité.
Nous rencontrons de nombreuses personnes aujourd’hui déstabilisées par le contexte de crise, les attentats tragiques. Mais ces personnes se raccrochent pour autant aux valeurs humanistes de solidarité et de fraternité qui constituent le fil conducteur de notre programme.
Notre triptyque: Rencontres, échanges, débats. En effet, nous sentons que la démocratie de proximité doit être renforcée afin d’être le rempart contre les dérives populistes, démagogiques et racistes affichées par les candidats de droite et d’extrême droite.

Enfin, comment vois-tu l’avenir de notre future grande région Auvergne-Rhône-Alpes ?
Cette grande Région, je la vois surtout comme une Région « apprenante » et riche dans sa diversité car elle fourmille de talents et d’énergies.
Notre défi sera de favoriser demain les échanges, les liens et les réseaux au service d’un modèle de développement plus humain et plus durable. Cela sera possible en croisant des visions stratégiques (transition énergétique, révolution numérique, mieux vivre ensemble) avec des visions territoriales (identités et spécificités de chaque territoire) autour de gouvernances renouvelles s’appuyant sur de l’intelligence collective.
Le dernier projet proposé dans le Cantal est l’illustration de mes propos : il s’agit du campus agroalimentaire. Portés par deux lycées, en lien avec l’enseignement supérieur, l’université, la recherche, l’innovation et les entreprises, il est la démonstration que par l’éducation et la formation, on peut structurer toute une filière porteuse d’emplois de demain.

RAPPEL:

meeting nous c'est la région 30-11-2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s