Élections départementales: esprit du 11 janvier es-tu là ?

A quelques jours du premier tour des élections départementales, les sondages et les médias semblent avoir déjà fait leur choix, avec le FN grand vainqueur. Cette petite musique que l’on donne à écouter aux citoyens ainsi que le défaitisme de certains politiques nationaux ne peut que motiver les électeurs à aller à la pêche ce dimanche.

Pourquoi se déplacer pour une élection déjà jouée d’avance et pour laquelle bien souvent les électeurs ne savent pas à quoi elle sert ?

L’esprit du 11 janvier a mis en exergue la solidarité, l’ouverture sur les autres, l’esprit républicain des français et surtout la lutte contre le défaitisme. Mais ce soubresaut n’a pas été assez fort pour endiguer le repli sur soi et le défaitisme ambiant alors même que de nombreux pays nous prennent encore pour exemple.

Dans ces conditions, le FN ne pourra qu’en profiter malgré les nombreux candidat-e-s qui prouvent que ce parti n’a jamais été un parti républicain et ne le sera jamais.

Ces candidat-e-s du F-Haine sont à l’image des idées de leur parti :
Prenons l’exemple du candidat FN dans l’Yonne qui s’attaque à Christiane Taubira, Ministre de la Justice : « Comment savoir où Taubira est passé ? Suivre les bananes » ou encore celui dans l’Ardèche qui en légende d’une photo sur Facebook de croix gammée trouve bon de dire « Marine, tu es la réincarnation d’Hitler. Toi, tu vas nettoyer la France, on compte sur toi ! »

En Auvergne, nous sommes aussi bien pourvus en candidat-e-s très irrespectueux. Prenons l’exemple d’un candidat dans l’Allier mis en examen pour détention et diffusion d’images pédopornographiques ou encore celui présenté sur le canton d’Aubière, condamné pour violences et injures raciales il n’y a même pas un an pour avoir voulu renverser un homme noir avec sa voiture. On peut encore évoquer ce candidat dans l’Allier qui se dit victime du lobbying judéo-maçonnique qui empêche sa carrière de chanteur de décoller.

Mais les responsables du FN Auvergnat ne sont pas en reste en abusant de la faiblesse de deux personnes âgées (dont une atteinte de cécité) qui sont candidates titulaires à leur insu. On pourra évoquer encore en Haute-Loire les candidatures FN qui sont une histoire de famille : pas moins de sept membres d’une même famille candidats sur des cantons différents ! Ainsi, sur presque la moitié des cantons de Haute-Loire, le FN est représenté par une même famille.

Au-delà des personnes, il faut s’intéresser à leur programme. Mais nous ne pouvons même pas évoquer un programme départemental, il n’en existe pas. Le FN ne s’intéresse pas aux propositions qui concernent le département. Il a choisi de ne parler que du contexte national et de sujets dont le Département n’a pas la charge. D’ailleurs leurs matériels électorales (tracts, affiches) ne change que très rarement, la règle étant les mêmes documents sur l’ensemble de la France, sans visage pour les affiches ou alors avec le portrait de Marine Le Pen pour les professions de fois. Un électeur du Nord recevra donc les mêmes propositions qu’un électeur du Puy-de-Dôme alors que ce sont des départements avec des problématiques totalement différentes. Où sont la proximité et la prise en compte des réalités de chaque territoire proposées par cette élection si les candidats ne se montrent même pas et ne proposent pas des solutions locales ?

Photos de gauche prise dans le Nord  et photos de droite prise à Romagnat. Deux exemples de candidats fantômes mêmes sur les affiches. Crédits photos : A.C et B.M

Photos de gauche prise dans le Nord et photos de droite prise à Romagnat. Deux exemples de candidats fantômes mêmes sur les affiches. Crédits photos : A.C et B.M

Qu’on se le dise, le vote contestataire d’une politique nationale aura des conséquences bien réelles dans nos vies dans nos départements, dans nos quartiers (ex: accompagnement des personnes âgées). Les habitants vivant dans les villes gérées par le FN depuis tout juste un an peuvent en témoigner :
• Augmentation des indemnités d’élus
• Suppression des aides à la restauration scolaire pour les enfants des familles pauvres
• Suppression de l’accueil péri-scolaire pour les enfants de chômeurs
• Fermeture de centre social
• Suppression des subventions aux associations en particulier celles d’aides aux plus démunis, de défense des droits de l’homme.
• Refus de commémoration de l’abolition de l’esclavage
• Changement de nom de rue par des noms de criminels de guerre

Ces quelques mesures, non exhaustives et adoptées en l’espace d’une seule année par ces maires, laissent présager de très mauvaises choses au niveau des départements voir des conséquences graves pour les citoyens que ce soit notamment pour les plus jeunes, les personnes handicapées ou les personnes âgées si le Front National avait des élus départementaux.

C’est pourquoi, dimanche 23 mars, il faut se mobiliser non pas juste parce que le FN n’est pas la solution mais bien pour défendre un ensemble d’actions menées depuis des années par le CG. Elles sont concrètes et touchent tous les Puydômois :
– la gratuité des livres pour les collégiens,
– la tarification sociale de la cantine au collège, qui permet à une famille de payer plus ou moins cher la cantine selon ses revenus, luttant donc pour que plus aucuns enfants ne mange pas à midi pour des raisons financières
– le projet d’inscription de la Chaine des Puys et de la Faille de la Limagne au patrimoine mondial de l’UNESCO,
– la plateforme AGRILOCAL 63,qui a été créer pour faciliter le commerce local et notamment pour fournir les cantines des collèges en produits locaux.
– COCON 63, qui a été créé pour aider à l’isolation des combles des bâtiments publics pour réduire la facture énergétique qui devient parfois une fracture énergétique

Nous avons un département qui accompagne efficacement sa population vers l’autonomie qu’elle soit scolaire, professionnelle, associative ou personnelle. Nous avons un département qui accompagne efficacement tout au long de notre vie.

Mobilisons-nous pour garder ces acquis et continuer à s’adapter aux nouvelles demandes des habitants telles que le maintien à domicile, la transition énergétique et le retour à une consommation locale.

Campagne du Ministère de l'Intérieur pour les élections départementales 2015 - Crédits photos : Ministère de l'Intérieur

Campagne du Ministère de l’Intérieur pour les élections départementales 2015 – Crédits photos : Ministère de l’Intérieur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s