La tarification sociale au collège, une réussite de la Gauche départementale

La rentrée scolaire 2014 a été synonyme du retour dans le rang de communes de droite qui ne veulaient pas appliquer les nouveaux rythmes scolaires. Mais elle a aussi vu des mairies FN vouloir empêcher des enfants de manger à la cantine. Dans ces communes front-national, il a été décidé de faire une différence entre les enfants selon la particularité de leurs parents : étrangers, au chômage ou Français dit « de souche » portant atteinte aux valeurs de notre République (Egalité, Liberté et Fraternité) et son Ecole.

A la différence de la droite et l’extrême-droite qui divisent, la Gauche républicaine se bat tous les jours pour que notre devise républicaine soit appliquée dans nos collectivités et écoles.

Cette année le Conseil Général du Puy-de-Dôme a illustré encore une fois comment la Gauche agit pour l’égalité entre tous les jeunes à l’Ecole, en mettant en place la tarification sociale dans les collèges. Après la mise à disposition des manuels scolaires il y a plusieurs années et chaque année des travaux d’entretien, de rénovation et d’agrandissement des collèges, la Gauche départementale agit en faveur de tous les collégiens, quelques soient leurs différences.

Collégiens à la cantine - Conseil Général du Val-de-Marne CC BY-NC-ND 2.0

Collégiens à la cantine – Conseil Général du Val-de-Marne CC BY-NC-ND 2.0

La tarification sociale a donc pour objectif d’offrir l’égalité d’accès à la restauration scolaire en proposant un prix juste en fonction des revenus. Cette mesure d’égalité et de solidarité est une mesure juste car la cantine est un lieu de socialisation, de partage et d’apprentissage.

– Socialisation, en permettant aux élèves de se voir en dehors des cours pour un moment de détente en mangeant ensemble dans la bonne humeur, rien de tel pour tisser des amitiés.

– Partage, à travers les multiples échanges avec les autres élèves et le personnels de la cantine.

– Apprentissage, en matière de nourriture avec la semaine du goût ou autre actions de sensibilisation à l’alimentation ou avec des produits que parfois les enfants ne connaissent pas.

D’après des responsables du Conseil Général, que j’ai rencontré et qui ont suivi le projet (de sa genèse à sa mise en place),  en effet, de nombreuses familles modestes et moyennes ont sollicité ce nouveau dispositif.

Si la Gauche reste majoritaire au Conseil Général en mars 2015, cette mesure sera assurément renouvelée et amplifiée pour permettre le meilleur épanouissement de nos collégiens que ce soit scolairement mais aussi socialement.

ZOOM sur la tarification sociale

Qu’est-ce que le tarif social ?
L’objectif de cette nouvelle grille tarifaire est d’offrir une égalité d’accès à la restauration scolaire en proposant un prix juste. Ainsi, calculé selon les ressources des familles, le Conseil général du Puy-de-Dôme applique un tarif dégressif à partir de la rentrée scolaire 2014/2015.

Qui est concerné ?
Tous les élèves demi-pensionnaires et internes des collèges publics du Puy-de-Dôme.

Vous souhaitez en savoir un peu plus? C’est par ici : http://www.puydedome.com/tarifsaides/

Publicités

Une réflexion sur “La tarification sociale au collège, une réussite de la Gauche départementale

  1. Pingback: inscription sur les listes électorales: Voter c’est décider pour votre avenir ! | Le Blog d'Anthony Courtalhac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s